Le métier d’avocat en droit criminel

Vous êtes à la recherche d’une branche du droit dans laquelle faire votre spécialisation ? Pourquoi ne pas essayer le droit criminel. C’est un domaine passionnant ou les cas peuvent être très différents. Vous aurez de quoi remplir votre journée et parfaire votre culture générale. Les points à connaitre avant de se lancer.

Présentation

On confond généralement le droit pénal et le droit criminel. Et pour cause, aussi bien dans les séries que lors des cours de droit, la frontière entre les deux est très floue et n’est pas...





très bien expliquée. À cela s’ajoutent les films divers qui présentent les avocats criminalistes comme des hommes de loi défendant un coupable de meurtres ou de crime atroce.

En réalité, un avocat en droit criminel peut aussi être spécialisé dans le droit des affaires. Dans ce cas, les fraudes, les vices de contrats, et n’importe quelles procédures délictueuses dans ce domaine seront de son ressort. Actuellement, en France, plusieurs cabinets se spécialisent dans ce domaine. Moins dangereux, et beaucoup plus actif, être un avocat en droit criminel des affaires est devenu le rêve de moult d’entre les jeunes juristes qui commencent à peine leur étude.
Ses tâches

Un avocat, qu’il soit criminaliste ou non, a l’obligation première de défendre les intérêts de son client. Il peut user de plusieurs stratégies pour ce faire. Généralement, pour économiser du temps et des frais de procédures, la première étape de n’importe quelle démarche légale est la négociation. Si un accord est conclu entre les deux parties, ce dernier vaut lois. Il ne sera plus utile d’aller au tribunal.

Néanmoins, une grande partie des conflits ne peuvent se résoudre à coup de discussion. Si telle est le cas, en tant qu’avocat, vous devez procéder à toutes les démarches légales pour la protection des prérogatives de votre client. Requête en tout genre, appel et procédure d’exequatur : être un avocat criminaliste équivaut à devoir mettre en pratique les années de cours théoriques que vous avez eues. À cela s’ajoute le suivi de l’évolution de votre demande auprès des juges.

À chaque étape de la procédure, vous représentez les intérêts de votre client. Vous ne devez manquer ni réunion ni convocation.

Ses honoraires

Les honoraires le valent bien. Un avocat criminaliste, s’il réussit à se faire un nom sur le marché, gagne aisément sa vie. S’il est question de dépôt de plainte avec constitution de partie civile, vous pouvez demander entre 2 000 et 6 000 euros l’heure pour vos conseils. S’il est question de simple assistance pour un jugement, vous pouvez prendre dans les 300 euros. Mais en moyenne, une consultation peut couter dans les 200 euros HT.