JAF sans avocat

Posted on
Se défendre avec ou sans avocat

Pour régler des problèmes familiaux comme le divorce, la pension alimentaire, la garde des enfants ou la séparation de corps, il n’est pas obligatoire d’embaucher un avocat. De quelle manière peut-on alors se défendre sans un avocat devant le JAF?

Bien se comporter devant le JAF

L’audience devant le JAF dure en moyenne 30 minutes durant laquelle les parties en conflit se répartissent le droit de parole. C’est toujours à la partie qui a saisi le JAF de parler en premier. Le mieux serait de ne jamais se mettre en colère et de crier durant...





cette audience. Rester serein est la clé du succès, car le juge ne va certainement pas donner raison à une personne qui a du mal à se contenir. De même, il faut éviter de dénigrer la partie adverse ou de faire des mimes pendant qu’elle prend la parole.

Présenter de bons arguments

Avoir de bons arguments est également un atout considérable pour avoir le juge de son côté. Comme on se présente sans avocat devant le JAF, on doit préparer les arguments de défense, lesquels sont du ressort de l’avocat en temps normal. La meilleure manière d’attirer l’attention du juge est de parler au nom de l’intérêt des enfants. On peut tout à fait présenter des projets concernant les enfants s’ils existent, comme l’aménagement d’une chambre, etc. Il ne faut jamais oublier que le JAF agit avant tout pour l’intérêt des enfants.


Photo par PhOtOnQuAnTiQuE (Creative Commons)

Réagir intelligemment face aux coups bas de la partie adverse

La partie adverse peut présenter à la dernière minute des documents compromettants vous concernant, comme des certificats et attestations mensongères. Rien ne sert de paniquer ou de s’emporter face à ces coups bas. Au contraire, il faut simplement dire au JAF qu’il peut s’agir de faux documents et qu’il s’agit d’un coup bas qui va à l’encontre du Code de procédure civile. Le mieux serait, dans ce cas, de demander le report de l’audience pour que ces soi-disant nouvelles preuves puissent être vérifiées.

Procédures à suivre :

Seul devant la justice
Préparer un procès
Se représenter et se défendre
Divorcer sans avocat
Séparation de couple marié
Faire appel d’un jugement
S’adresser correctement à un juge
Convaincre un juge

Tribunaux accessibles :

Conseil Prud’hommes
Injonction de payer
Juge aux affaires familliales
Tribunal administratif
Tribunal de commerce
Tribunal correctionnel
Tribunal de grande instance
Tribunal d’instance
Tribunal paritaire des beaux-ruraux
Tribunal de la sécurité sociale

Photo par Marie-Lan Nguyen (Creative Commons)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *